Sur une plage

(Sur une plage peinte d’insectes et de plantes.)

Insectes bourdonnants, papillons, fleurs ailées,
Aux touffes des rosiers lianes enroulées,
Convolvulus tressés aux fils des liserons,
Pervenches, beaux yeux bleus qui regardez dans l’ombre,
Nénuphars endormis sur les eaux, fleurs sans nombre,
Calices qui noyez les trompes des cirons !

Fruits où mon Dieu parfume avec tant d’abondance
Le pain de ses saisons et de sa providence ;
Figue où brille sur l’œil une larme de miel ;
Pêches qui ressemblez aux pudeurs de la joue ;
Oiseau qui fait reluire un écrin sur ta roue,
Et dont le cou de moire a fixé l’arc-en-ciel !

La main qui vous peignit en confuse guirlande
Devant vos yeux, Seigneur, en étale l’offrande,
Comme on ouvre à vos pieds la gerbe de vos dons.
Vous avez tout produit, contemplez votre ouvrage !
Et nous, dont les besoins sont encore un hommage,
Rendons grâce toujours, et toujours demandons !

Voter pour ce poème!

Alphonse de Lamartine Apprenti Poète

Par Alphonse de Lamartine

Alphonse de Lamartine, de son nom complet Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine, né à Mâcon le 21 octobre 1790 et mort à Paris le 28 février 1869 est un poète, romancier, dramaturge français, ainsi qu'une personnalité politique qui participa à la Révolution de février 1848 et proclama la Deuxième République. Il est l'une des grandes figures du romantisme en France.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une page de l'histoire poétique de notre forum. Écrivez votre chapitre, tel un Camus des vers.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

L’homme et la couleuvre

Apparition