Spleen

Je veux assoupir ton cafard, mon amour,

Et l’endormir,

Te murmurer ce vieil air de blues

Pour l’endormir.
C’est un blues mélancolique,

Un blues nostalgique,

Un blues indolent

Et lent.
Ce sont les regards des vierges couleur d’ailleurs,

L’indolence dolente des crépuscules.

C’est la savane pleurant au clair de lune,

Je dis le long solo d’une longue mélopée.
C’est un blues mélancolique,

Un blues nostalgique,

Un blues indolent

Et lent.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments