Ici, c’est un vieil homme de cent ans

Ici, c’est un vieil homme de cent ans
qui dit, selon la chair, Flandre et le sang :
souvenezvousen, souvenezvousen,
en ouvrant son coeur de ses doigts tremblants

pour montrer à tous sa vie comme un livre,
et, dans sa joie comme en des oraisons,
tout un genre humain occupé à vivre
en ses villes pies d’hommes et d’enfants.

Or à tous ici, ses pleurs et ses fêtes,
et, suivant le ciel peint à ses couleurs,
voici sa maison, ses fruits et ses fleurs,
en ses horizons d’hommes et de bêtes :

et lors ses heures d’hiver et printemps
venues en musique ainsi qu’en prières,
sous des Christs en croix, des saints, des calvaires,
puis sa foi aussi bonne en tous les temps,

pour la paix de sa vie trop à l’attache,
dans les jours, les mois, des quatre saisons,
et le réconfort de ses mains qui tâchent
ici de leur mieux et très simplement.

Recueil : Enluminures

Voter pour ce poème!

Max Elskamp Apprenti Poète

Par Max Elskamp

Max Elskamp, né le 5 mai 1862 à Anvers et décédé le 10 décembre 1931 dans la même ville, demeure un illustre poète symboliste belge. Sa renommée s'étend au sein de l'Académie royale de langue et de littérature française, où il a été distingué en tant que membre éminent. Explorez la vie et l'héritage artistique de Max Elskamp, imprégnés de symbolisme, à travers son parcours singulier au cœur de la scène littéraire belge.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Les poèmes sont des voyages. Embarquez avec nous, comme Jules Verne, et écrivez votre aventure.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Vieille marine…

Ton Souvenir est comme un livre …