À Climène

Tout me fait peine,
Et depuis un jour
Je crois, Climène,
Que j’ai de l’amour.
Cette nouvelle
Vous met en courroux.
Tout beau, cruelle,
Ce n’est pas pour vous !

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments