19 – Fille brune, fille agile, le soleil qui fait les fruits…

Fille brune, fille agile, le soleil qui fait les fruits,

qui alourdit les blés et tourmente les algues,

a fait ton corps joyeux et tes yeux lumineux

et ta bouche qui a le sourire de l’eau.
Noir, anxieux, un soleil s’est enroulé aux fils

de ta crinière noire, et toi tu étires les bras.

Et tu joues avec lui comme avec un ruisseau,

qui laisse dans tes yeux deux sombres eaux dormantes.
Fille brune, fille agile, rien ne me rapproche de toi.

Tout m’éloigne de toi, comme du plein midi.

Tu es la délirante enfance de l’abeille,

la force de l’épi, l’ivresse de la vague.
Mon coeur sombre pourtant te cherche,

J’aime ton corps joyeux et ta voix libre et mince.

Ô mon papillon brun, doux et définitif,

tu es blés et soleil eau et coquelicot.

Voter pour ce poème!

Pablo Neruda Apprenti Poète

Par Pablo Neruda

Pablo Neruda, nom de plume de Ricardo Eliécer Neftalí Reyes-Basoalto, né le 12 juillet 1904 à Parral et mort le 23 septembre 1973 à Santiago du Chili, est un poète, écrivain, diplomate, homme politique et penseur chilien

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie est une danse de l'âme. Enchaînez vos mots, comme un poème de Nijinsky, et dansez avec nous.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Les Prunes

Elle pleurait, toute pâle de crainte