En l’an 801 de Rome

En l’an 801 de Rome
César Claudius convint
De quelques mesures, afin
D’aider au bonheur des hommes.

Un aqueduc fut parfait,
Une loi réprima l’usure ;
Et trois caractères furent
Ajoutés à l’alphabet :

Savoir (ainsi nous enseigne
Tacite) l’F inversé,
L’antisigma, l’I barré,
(Cf. le Corpus du règne).

Cependant, — louange à Vénus ! —
Messaline, et moins assouvie,
Oubliait le poids de la vie
Dans les bras du beau Silius.

Voter pour ce poème!

Le poème est un feu qui brûle en nous, alimenté par les mots qui nous touchent. Laissez votre flamme briller en laissant un commentaire

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments