Si tu es Tout en tout, des Essences l’essence

Si tu es Tout en tout, des Essences l’essence,
L’estre seul absolu par qui tous estres sont,
Si tout ce qui se meut au clos de ce grand rond
Se meut souz le ressort de ta sainte ordonnance,

Plus, si tu as empreint ton seel de providence
D’un soing particulier au milieu de mon front,
Comme en ton vif image, et si mes esprits sont
Moins en soy, qu’en eux est ta divine presence.

Si tousjours, en tout lieu, en tout ce que je fais
Tu remarques mes pas, mes propos et mes faits,
Et les soings plus cachés au fond de ma pensee :

Las ! comment ne me tiensje à toy seul arresté,
Sans vaguer ça et là follement transporté,
Comme une girouette à tous vents eslancée ?

Recueil : Le Miroir de l’Amour divin

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments