Le Dit des Ribauds de Grève

Ribauds, vous êtes bien à l’aise

les arbres dépouillent leurs branches

et vous n’avez aucun habit,

vous en aurez froid à vos hanches.

Qu’ils vous serviraient, les pourpoints

et les surcots fourrés à manche !

Vous allez en été si vifs

et en hiver si engourdis !

Vos souliers n’ont besoin de graisse :

vos talons, ce sont vos semelles.

Vous ont piqués, les noires mouches ;

maintenant piqueront les blanches.

Rutebeuf

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Rutebeuf

Rutebeuf [ʁytbœf], né en 1245 et mort en 1285, est un poète français du Moyen Âge.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie, c'est l'art de l'âme. Venez, comme Guillaume Apollinaire, exprimer la vôtre en commentant.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

échec caniculaire

Proche de la saison où les plus vives fleurs