Quand vous exagérez même la vérité

Quand vous exagérez même la vérité,
Mon aimable Zoé, vous vous éloignez d’elle.
Vous altérez, hélas ! la grâce naturelle,
Et l’heureuse simplicité
Qui vous rendent bien plus que belle.

Vous méprisez le faux, son ombre vous fait peur ;
Et, sans l’aveu de votre cœur,
Dans le faux ce penchant vous plonge.
Ah ! rougissez, Zoé, de placer le mensonge
Sur les lèvres de la candeur.

Voter pour ce poème!

Victoire Babois Apprenti Poète

Par Victoire Babois

Marguerite Victoire Babois, née le 6 octobre 1760 à Versailles et décédée le 18 mars 1839 à Paris, est une femme de lettres française, auteure d'élégies et autres poésies qui ont placé son nom au premier rang des poètes élégiaques français.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une étoile dans notre ciel poétique. Brillez avec le vôtre, comme Apollinaire dans la nuit.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

On est belle quand on plaît

Sophie