A deux frères mineurs

Huitain

Mes beaux pères religieux,
Vous dînez pour un grand merci ;
Ô gens heureux ! ô demidieux !
Plût à Dieu que je fusse ainsi !
Comme vous, vivrais sans souci ;
Car le voeu qui l’argent vous ôte,
Il est clair qu’il défend aussi
Que vous payiez jamais votre hôte.

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Victor Brodeau

Victor Brodeau, seigneur de La Chassetière et de La Remettière, né à Tours et mort au mois de septembre 1540, est un secrétaire et valet de chambre français de François Iᵉʳ et de Marguerite de Navarre, sa sœur. Il est également poète et écrivain.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Le silence est l'ennemi de la poésie. Libérez votre voix, comme Baudelaire dans un jardin des mots.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

A la promenade

Je vogue sur la mer, où mon âme craintive