Si haut je veux louër Sylvie

Si haut je veux louër Sylvie,
Que tout autre en meure d’envie :
Sa personne est pleine d’appas,
Les Amours naissent sous ses pas,
Et c’est par eux qu’elle est servie.

De cent vertus elle est suivie,
Son coeur tient mon ame ravie,
Et les Conquerans ne l’ont pas
Si haut.

Quoy que mon amour m’y convie,
Ma langue au secret asservie,
N’ose parler d’un certain cas ;
Je diray seulement tout bas,
Que je n’en vis un de ma vie
Si haut.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments