Nullement,

la première intention
naquit en lisière du moment,
quand de chaque impression
l’esprit devint, étroitement,
réceptacle en passions,
promoteur de tous sentiments…

où son rôle d’action,
prit mesures et raisonnements
pour endiguer l’union,
trop facile ou bien carrément
liée aux situations…

où la matière des corps amants
subit toute l’attraction
de la nature en mouvement,
faisant l’évolution
de chaque espèce, au détriment
de la simple ambition,
personnelle, de vouloir vraiment
vivre sous conditions…

où s’acceptent les événements,
rencontres et relations,
vers un monde où nul ne ment,
et sans compromission,
le bonheur ne s’enfuit nullement !

 

Voter pour ce poème!

zeugma Maître Poète

Par zeugma

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Écrivez comme un Verlaine, commentez comme un Hugo, et vous serez un pilier de notre communauté poétique.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

hypothèse

renfrogné