Prolongation de séjour

Champ d’acrimonie grinçante

Où s’exaspère

L’attente — échec de l’aimant noir,

Intérieur mental délaissé :

Après le larcin, le viol.

Tout de moi est jeté sur ce sol écorché.

Mes mains ont bu l’aveugle lumière.
Le silence alourdi du sang Épaissit l’absence dans ma tête.

Quelle étincelle nue, fortuite,

Quel claquement de fouet sur la nuque

Ferait fi de ces affres où j’ai glissé ?

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments