En danger de mots

A quoi servent les mots
Face à celui qui meurt!

Ils apprivoisent l’abîme
Désamorcent les peurs

Ramifient la tendresse jusqu’au seuil de l’obscur

A quoi servent les mots
Face à celui qui vit!

Ils brisent ou bien apaisent
Incendient ou délivrent

Ils modèlent nos visages
Saccagent ou donnent ferment.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments