L’homme et l’écho

Fable XII, Livre I.

Un médisant accusait les échos.
Un médisant !……. Je le ménage.
Le ciel, disait-il dans sa rage,
Puisse-t-il les punir de leurs mauvais propos !
Que d’ennemis je dois à leur langue indiscrète !
Tout, jusqu’à mes moindres discours,
Devient article de gazette.
M’échappe-t-il un mot ? Il se trouve toujours
Un chien d’écho qui le répète.
Ami, repart l’écho, faut-il s’en prendre à nous ?
Je répète, il est vrai ; mais pourquoi parlez-vous ?

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments