Les escadrons aislez du celestre pourpris

Les escadrons aislez du celestre pourpris
Par le Pere choisis des bandes Coronnelles,
Jaloux d’executer les charges paternelles
Accompagnent le Fils au voyage entrepris.

Approchans les cachots des rebelles esprits
Ils vont criant aux Roys des ombres criminelles,
Ouvrez à ce grand Roy vos portes eternelles,
Puisqu’il a rançonné les siens à si grand prix.

C’est le Roy de la Gloire, il faut, il faut qu’il entre
Tout l’Averne croulant du comble jusqu’au centre,
Troublé respond : Quel est ce Prince glorieux ?

C’est le Seigneur tresfort, repliquent les bons Anges,
Trespuissant au combat, toujours victorieux,
Dont les Cieux et la terre amnoncent les loüanges.

Théorèmes

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments