Daphnis et Chloé

Dans un nouveau parentage,
Te souviendrastu de moi ?
Ah ! je te laisse pour gage
Mon serment, mon coeur, ma foi.

Me reviendrastu fidelle ?
Serastu toujours mon Berger ?
Quelque destin qui m’appelle,
Mon coeur ne saurait changer.

Ah ! soismoi toujours fidelle !
Je serai toujours ton berger.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Hylas

Le Tung-whang-fung