Élégant Cantique de Salomé Salomon

Mon mal meurt mais mes mains miment

Nœuds, nerfs non anneaux. Nul nord

Même amour mol ? mames, mord

Nus nénés nonne ni Nine.
Où est Ninive sur la mammemonde ?
Ma mer, m’amis, me murmure :

« nos nils noient nos nuits nées neiges »

Meurt momie ! môme : âme au mur.

Néant nié nom ni nerf n’ai-je !
Aime haine

Et n’aime

haine aime

aimai ne
M N

N M

N M

M N

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre histoire, avis ou analyse!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Saccage

Éloge à la lune