tendresse et liesse,

Tendresse,

triste est la poésie qui fait un étalage

d’excitations du corps,

et par stimulation se complaît au battage

des sexes, se remémore,

la confusion perdure pour un temps dans l’obscène

mais vite en vérité,

apparaît toute nue, la contusion des scènes,

entre amour et fierté,

quelle excuse suffirait à pardonner l’erreur

sûrement pas la joie,

car elle vire en jouissance, alors peut-être la peur,

de perdre son : « et moi »?

pourtant une source, est là pour nous ravir,

ni jeunesse, ni vieillesse,

même puisant tous les jours, ne saurait la tarir,

l’eau vive de la tendresse…

 

 

Voter pour ce poème!

zeugma Maître Poète

Par zeugma

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Les mots sont les pierres précieuses de la poésie. Partagez les vôtres ici.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

temps patient,

tourment d’un moment