C'était OKC'était OK BofBof J'ai aiméJ'ai aimé

L’enfant est mort

Le village s’est vidé de tous ses combattants

Rivé à sa mitraillette dont les rafales de feu viennent d’achever l’enfant
L’ennemi tremble d’effroi à l’abri d’un vieux mur

Tout est propre autour : le ciel la mer l’été rieur les pins

L’ennemi

a lancé loin

par-delà les collines

ses vêtements et son arme

son histoire et ses lois

Pour se coucher en pleurs à deux

pas d’une fontaine sous l’ombre d’un oranger

Près du corps de l’enfant.

Voter pour ce poème!

Andrée Chedid Apprenti Poète

Par Andrée Chedid

Andrée Chedid, née Andrée Saab le 20 mars 1920 au Caire, en Égypte, et morte le 6 février 2011 à Paris, en France, est une femme de lettres et poétesse française d’origine syro-libanaise.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie est le reflet de l'âme. Laissez votre reflet briller ici.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Dernier espoir

Pâle matin de Février