dans ,

Souvenir

24 Vues 0 Votes 0 Commentaire

Il y avait dans mon enfance
Un grand figuier près du ruisseau ;
Je lui parlais en confidence
Du ciel du vent et des oiseaux.

Il abritait sous son feuillage
Mes jeux mes rêves ma candeur,
Mon insouciance mon jeune âge
Et tous les secrets de mon cœur.

Auprès de lui, sage et docile,
De longues heures je passais ;
La nuit tombait, douce et tranquille,
Au loin le rossignol chantait…

Isabelle Callis-Sabot

Notez ce poème
Print Friendly, PDF & Email

Qu'en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

b

Par Isabelle Callis-Sabot

Isabelle Callis-Sabot est née à Montpellier en 1958. Après des études d’ergothérapie, elle se consacre à l’écriture. D’abord poète, elle commence par publier quelques recueils, avant de se tourner vers le roman. Le Bugey, où elle est venue s’installer, devient la source de son inspiration, par la richesse de son histoire et la beauté de ses paysages. Son premier ouvrage « Le Miracle de Mazières » témoigne de son attachement à cette région. Il remporte le prix d’Ambronay en 2000. Suivront ensuite d’autres romans historiques célébrant diverses périodes et différents lieux de l’Ain.

Ah ! ce bruit affreux de la vie !

Ballade des proverbes