Poème à mes enfants

Vous avez déserté le jardin de l’enfance,
Votre vie est ailleurs, loin de moi, loin d’ici ;
Pourtant je pense à vous, toujours, en permanence,
Je tremble à chaque instant de crainte ou de souci.

Je vous protège encore et malgré les distances,
Je vous couvre en secret d’attentions, de douceur,
De tendresse et de soin, d’amour et de confiance,
Je prie pour vos succès et pour votre bonheur.

Quelques fois, je l’avoue, mon cœur souffre en silence,
Devant la chambre vide imbue de souvenirs…
Il ne regrette rien… il pleure votre absence
Et l’envie qu’il aurait de vous voir revenir.

Isabelle Callis-Sabot

Voter pour ce poème!

Isabelle Callis-Sabot Apprenti Poète

Par Isabelle Callis-Sabot

Isabelle CALLIS-SABOT est née à Montpellier en 1958. Après des études d'ergothérapie, elle se consacre à l'écriture. D'abord poète, elle commence par publier quelques recueils, avant de se tourner vers le roman.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Votre plume est une baguette magique. Enchantez notre forum de poésie.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
2 Avis
Inline Feedbacks
View all comments
Sarah
Sarah
Invité

C’est dans quel recueil et ça date de quel année

Isabelle CALLIS-SABOT
Isabelle CALLIS-SABOT
Invité
Répondre à  Sarah

Je découvre votre commentaire seulement aujourd’hui.
Ce poème est extrait du recueil “Des poèmes pour rêver”, Nombre 7 Editions.

9-Des-poemes-pour-rever-1ere

Soir religieux (II)

Célébrités