Ce qui retentira

Ce qui retentira

Ce qui restera de notre amour désarmé

Je voudrais l’imaginer et que ma vie s’éclaire

Sur l’absolu désarmé

J’écris comme un homme qui n’a pas rêvé

J’écris comme un homme dont le rêve peut-être

Fut aussi réel que ton visage

Tu es née dans une ville aussi vaste et noire que mon être

Petite fille dont la fragilité me confond

Et tu as vécu ton enfance au bord de la mer des brouillards

Un vertigineux soleil

Fut que mes pas dans tes pas j’ai remonté ta vie frémissante

Pour te la rendre frémissante

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments