Asseuré suis d’estre prys et lyé

Asseuré suis d’estre prys et lyé,
Mais asseurer ne puis l’heure et saison
Que je changeay ma franchise à prison,
Dont mon orgueil fut tant humilié.

Si long temps fut couvert et pallié
L’amer du doulx et l’erreur de raison,
Que je cuidois entre loz et poison
Estre immortel et des dieux allié.

Euvre ne fut d’un jour ne d’une annee
Ce changement, mais de main longue et forte
En fut la reth tissue et ordonnee,

Dont aux effaictz du Ciel je la rapporte
Et aux beaulx yeulx qui de fatale sorte
Tournent mes ans, ma vie et destinee.

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Mellin De Saint-Gelais

Poemes Mellin De Saint-Gelais - Découvrez les œuvres poétiques de Mellin De Saint-Gelais

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Vos mots sont des étoiles dans notre nuit poétique. Allumez notre firmament.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le thé

Observatoire