Cauchemar à l’américaine

Cauchemar à l’américaine,

un homme monstrueux accusé aujourd’hui,
un ancien président d’un incroyable monde,
où en plus de l’argent la corruption abonde,
défigurant l’humain, l’abus se reproduit,

car tout vient de l’envie d’en avoir toujours plus,
les guerres économiques et les luttes de pouvoir
conviennent parfaitement d’Ukiah à Columbus,
l’arriviste confond souvent être et avoir,

de cette « démocratie » aucunement modèle
tous les autres pays subissent l’attraction,
car ce mot a deux sens, fête foraine et cruelle
attirance du trou noir, fatale distraction,

pas étonnant alors dans un tour de manège
mélange de chevaux amicaux et de haines
la ridicule justice alignant en cortège,
les fantômes de ce cauchemar, à l’américaine…

 

 

Voter pour ce poème!

Vous voulez être célèbre comme Mallarmé ? Laissez un commentaire et vous serez sur votre chemin pour la gloire !

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments