prudence et divergence

La prudence,

aux autres vertus, emprunta
à la force, sa résistance,
à la justice, sa bienséance,
à la tempérance, sa patience,

pourtant d’elle-même innova
une légère obligation
un point d’honneur sans négation
la salutaire destination,

l’élan historique l’emporta
dès l’origine en politique,
et puis parfois en guerres, tactiques,
mais au final dans la mystique,

mais comme toujours elle s’abîma,
fût corrompue par Machiavel
se fit légende par Rommel
et par Prudence* très solennelle…

 

*Aurelius Prudentius Clemens, dit Prudence, né en 348 à Calagurris (auj. Calahorra), patrie également de Quintilien, dans le nord de l’Espagne et mort entre 405 et 410, est un poète lyrique latin qui mit sa poésie au service de la religion chrétienne.

Voter pour ce poème!

Si vous ne laissez pas un commentaire, vous allez finir comme le poète oublié Du Bellay !

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments