Les mains d’abidine

1

Qui tient l’avenir entre ses mains ne sait que faire de ses dix doigts, qui a du vent au bout des doigts prend son chemin à contre-voie comme liberté d’un seul élan dans la passion du qui perd gagne comme parodie des prières avec une poupée dessus le doigt de
Dieu.

2

Jeux de doigts plus que de mains,

jeux de paumés à la paume trouée

qui lisent leur destin

dans le creux de la nuit,

jeux à fleur de poing

pour faire le coup de feu

entre l’empreinte et l’ongle

et tenir l’insomnie sur le pouce des songes.

3

Des doigts rien que des doigts qui lâchent la proie et l’ombre, des doigts qui se déprennent et font les fols en doigt hors de la main de
Dieu, des doigts pour la caresse pour l’hérésie à perte de paume des doigts rien que des doigts.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments