épreuves du temps

Du temps de mon jeune âge
La terre portait des siècles

Je résonnais de vie
Je regorgeais de rêves
J’exécrais l’oripeau qui fausse les alliances
J’adoptais la mort qui me tirait au clair

Du temps de mon vieil âge
La terre est vigne nouvelle

La vie :

ce pain des songes

La mort :

cette graine mûrie.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments