Le dernier parcours

Si l’étoffe des soleils tombe en lambeaux
Si les trames du sang se détissent
Si la peau accuse les coups

Retiens en ton parcours final :
Rivières couleurs alliances
Assez de plaines assez d’élans
Pour combler tes dernières soifs
Pour attiser l’ultime flambée

S’il doit subir le sort

L’homme crée ses propres fables

Elles l’abattent
Ou le sauvent

Selon le regard accordé.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments