Quel ailleurs?

N’empruntant aucun ciel
N’usant d’aucune figure
Ne jouant d’aucun nom

Vailleurs nous provoque!

Nos pas tâtonnent
Les mots explorent

Sous les voûtes du temps
Nous nous heurtons aux signes

Tout s’approche tout s’écarte
L’écoute nous multiplie.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments