L’existence

Tous ces riens…

Ces choses du jour à jour
Ces choses frottées d’heures
Coffrées dans l’habitude

Ces cheveux en respect que l’on compte fil à fil
Ces boutons obstinés

Ce col avec son chiffre que l’on connaît par cœur
Ces revers ces ceintures

Ces plis que nos corps commandent qui gravent des ornières dans le champ du tissu

Ces fermetures éclair

qui encagent ou libèrent

Ces soutiens d’une gorge pleine

Ces canapés trop lisses
Ces coussins trop gras
Ces lits aux draps stricts aux édredons ventrus

Ce gant d’une main manquante
Ce soulier d’un pied disparu.

Tous les sommeils

qui nous font ressembler à l’inerte

Tous ces réveils

où la chair avec l’oeil

ne sont plus qu’un décor

Toutes ces traces de nous
Ces traces par nous
Pour nous…

Tout ce vide des objets dont nous sommes plénitude

Tout ce volume des choses dont nous sommes l’absence

Tout ce rire en sourdine

Tout ce triste

plaqué sur la surface des lieux

Tous ces riens

Tout ce tout

L’existence !

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments