Les paysages

Les paysages froids sont des chants de Noëls,
Et les jardins de mai de languides romances
Qui chantent doucement les péchés véniels
Et mènent les amants à de douces clémences…
Les paysages froids sont des chants de Noëls.

Les bouquets de palmiers et les fleurs de grenades,
Évaporant dans l’air leurs odorants flacons,
Donnent, au soir venant, d’ardentes sérénades
Qui retiennent longtemps les filles aux balcons…
Les bouquets de palmiers et les fleurs de grenades !

Le charme désolé du paysage roux
Soupire un air connu des vieilles épinettes ;
La grive se déchire aux dards tranchants des houx
Et le corail pâlit aux épinesvinettes…
Le charme désolé du paysage roux !

Le feuillage éperdu des sites romantiques,
Où la lune dans l’eau se coule mollement,
Élance vers le ciel en de vibrants cantiques
Le mensonge éternel de l’amoureux serment…
Le feuillage éperdu des sites romantiques !

Et le rire éclatant des paysages blonds
Court sur l’eau des ruisseaux, dans le maïs des plaines
Et fait tourbillonner les grappes de houblons
Et les abeilles d’or autour des ruches pleines…
Le rire ensoleillé des paysages blonds !

Le coeur innombrable

Voter pour ce poème!

Anna de Noailles Apprenti Poète

Par Anna de Noailles

La comtesse Anna-Élisabeth de Noailles, née Bibesco Bassaraba de Brancovan, est une poétesse et une romancière française, d'origine roumaine, née à Paris le 15 novembre 1876 et morte à Paris le 30 avril 1933.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une énigme à résoudre, comme un poème de Rimbaud. Participez à notre quête littéraire.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Puisque tu veux dompter les siècles tout-perdants

Naissance de la mère