Les Plus Lus

  • Le passé

    Ô Passé, miroir bleuâtre, Qu’il ne faut pas trop pencher ; Pauvre drame de théâtre Qu’on ne peut plus retoucher… Le jardin avait des arbres Qui, tous, fleurissaient soudain ; Et les fleurs jonchaient les […] Plus

  • L’amour

    On peut, dans un amour, garder la foi profonde, La volupté du soir et la fraîcheur du jour : Mais ce n’est qu’au début magique de l’amour Qu’on est réellement tous les deux seuls au […] Plus

  • Le crapaud

    Perdrix dont le cœur se tracasse En longeant le pré de colza, Aronde dont le chant se casse Sitôt que le vol se posa, Lézard dont le rayon traverse, Vert, le mur des abricotiers, Colimaçon […] Plus

  • Les peupliers

    Les grands peupliers longent le ruisseau ; Et vont, d’un air grave, Reverdis à neuf par le renouveau Qui fait l’air suave. Un par un, faisant un tremblant rideau Au torrent qui bavent, Les grands […] Plus

  • Le pinson

    À qui parle-t-il, le pinson, Lorsqu’il dit : « Vite… vite… vite… » À la journée ? à la saison ? Au cœur d’or de la marguerite ? Veut-il dire qu’on a raison De prendre […] Plus

  • Paris

    Paris ! c’est l’esprit, c’est la grâce, C’est un refrain, c’est un couplet. C’est l’éternité sur l’espace, C’est l’heure sur un bracelet. C’est quelquefois un peu de prose Mais c’est bien du lyrisme aussi. C’est […] Plus

  • Le jardin

    Olympio pleurait parmi le paysage, Parce que les rameaux lui rappelaient soudain D’immenses papillons dans de petites mains Et d’éclatants cheveux dans le sombre feuillage. Tout son cœur se brisait, bien plus triste que sage, […] Plus

  • Pourquoi je t’aime

    Pourquoi je t’aime ? Hélas ! mon cœur Voudrait comprendre son délire : C’est peut-être à cause d’un pleur ? Peut-être à cause d’un sourire ? C’est peut-être pour un espoir Ou peut-être pour une […] Plus

  • La tortue

    Tortue, ô ma petite sœur, Moi, je sais que tu suis un rêve, Dans le gazon gonflé de sève, Dans le jardin qui sent la fleur. Tous ceux qui n’ont qu’une âme brève N’ont découvert […] Plus

  • La grenouille

    La grenouille chante au bord de l’étang, Qui, sous un rayon de lune tremblote ; Dans le crépuscule où du rêve flotte, C’est un chant très doux et très attristant. C’est un chant très doux […] Plus