Rupture

J’effacerai le temps

J’effacerai les jours

Mais je sais qu’au retour

J’irai me questionnant
Voilà

J’ai les mains vides

Vides sont mes mains

Vides

Parfois je les regarde, stupide

Et les feuilles tombent dans l’air limpide

Encore une fois
J’effacerai les places

J’effacerai les traces

Me faisant un espace

Dont tu seras absent
Encore une fois

Voilà

J’ai les mains vides

Et du creux de mes paumes arides

S’échappent fuyant entre mes doigts

Les restes d’un espoir pesant
J’effacerai les peines

J’effacerai les joies

Notre route bifurqua

Et chacun eut la sienne
Voilà j’ai les mains vides

Vides sont mes mains

Vides

Et les feuilles tombent dans l’air limpide

Encore une fois
1978

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Les hommes se sont mis à plusieurs

A la lumière