La méningerie

Dressage,

Dompteurs

de cœurs

et de cerveaux,

pollueurs

de la plus belle eau

du plus bel âge,

ils font sauter dans leurs cerceaux

les enfants sauvages

Voter pour ce poème!

Laisser un avis, une critique ou analyse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ô que celui était cautement sage

Air de biniou