D’un castré dissolu en paroles

Épigramme.

Ce castré si souvent discourt
Des fortes passions d’amour
Qu’il en a pris la caquesangue (*),
Mais il est heureux en ce point
Que sa barbe n’empêche point
Qu’il ne le face de la langue.

Voter pour ce poème!

Nérée Beauchemin Apprenti Poète

Par Jean Auvray

Jean Auvray, né vers 1580, probablement en Normandie et mort avant 1624, est un poète satirique français. Jean Auvray a été chirurgien à Rouen, et ne saurait être confondu avec son homonyme dramaturge contemporain, avocat à Paris.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Écrivez comme un Verlaine, commentez comme un Hugo, et vous serez un pilier de notre communauté poétique.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

De Robin au grand nez

Épitaphe de Pérrine