D’un castré dissolu en paroles

Épigramme.

Ce castré si souvent discourt
Des fortes passions d’amour
Qu’il en a pris la caquesangue (*),
Mais il est heureux en ce point
Que sa barbe n’empêche point
Qu’il ne le face de la langue.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments