Montigné (car tu es aux procès usité)

Sonnet LV.

Montigné (car tu es aux procès usité)
Si quelqu’un de ces dieux, qui ont plus de puissance,
Nous promit de tous biens paisible jouissance,
Nous obligeant par Styx toute sa déité,

Il s’est mal envers nous de promesse acquitté,
Et devant Jupiter en devons faire instance :
Mais si l’on ne peut faire aux Parques résistance,
Qui jugent par arrêt de la fatalité,

Nous n’en appellerons, attendu que ne sommes
Plus privilégiés que sont les autres hommes
Condamnés, comme nous, en pareille action :

Mais si l’ennui voulait sur notre fantaisie,
Par vertu du malheur, faire quelque saisie,
Nous nous opposerons à l’exécution.

Voter pour ce poème!

Joachim du Bellay Apprenti Poète

Par Joachim du Bellay

Joachim du Bellay ou Joachim Du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou et mort le 1ᵉʳ janvier 1560 à Paris.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Votre plume est une baguette magique. Faites de notre forum un lieu enchanté, à la manière de Cocteau.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Mauny, prenons en gré la mauvaise fortune

Nature est aux bâtards volontiers favorable