Fô a dit

Contrerime X.

” Ce tapis que nous tissons comme
” Le ver dans son linceul
” Dont on ne voit que l’envers seul
” C’est le destin de l’homme.

” Mais peut-être qu’à d’autres yeux,
” L’autre côté déploie
” Le rêve, et les fleurs, et la joie
” D’un dessin merveilleux. “

Tel Fô, que l’or noir des tisanes
Enivre, ou bien ses vers,
Chante, et s’en va tout de travers
Entre deux courtisanes.

Voter pour ce poème!

Paul-Jean Toulet Apprenti Poète

Par Paul-Jean Toulet

Paul-Jean Toulet, né à Pau le 5 juin 1867 et mort à Guéthary le 6 septembre 1920, est un écrivain et poète français, célèbre par ses Contrerimes, une forme poétique qu'il avait créée.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Votre commentaire est une étoile dans notre ciel poétique. Brillez avec le vôtre.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

La cigale

Vous m’avez dit, tel soir