rire sans fuir

Rire,

es-tu un verbe ou bien un nom ?
Rares sont les mots à deux casquettes
dans un sourire, c’est oui et non ?
La règle en cause devient sujette
car il est apte à contagion,
un pied se prend dans la carpette
devient un art au trublion
involontaire ou bien en quête
de mettre en fuite la raison,
les joies de l’homme sont ainsi faites
qu’il a en propre sa maison
pour faire sa vie et faire la fête
et cette drôle de crispation
pour fuir l’ennui et dire sa dette
aux grands comiques de profession,
leurs âmes profondes souvent inquiètes
ont su trouver compromission,
entre le drame et la joliette
petite larme de compassion,
à ces personnes aux oubliettes
quand on se donne pour mission
de continuer face aux tempêtes,
que de pleurer plutôt rions !

Voter pour ce poème!

Nous t'attendons avec impatience pour lire tes réactions et tes pensées sur ce poème. Ne nous laisse pas dans le suspens! Laisse un commentaire!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments