Le poète sérieux

Et qui sait si ce n’est pas moi

qui viens de commettre le crime crime

crapuleux dira la crapule

un crime d’auberge dira l’aubergiste

le crime essentiel dira le déluge

Car je ne suis pas le mauvais poète

qui va et vient comparant son cœur

à la source chaude de sang

à la cathédrale engloutie

à la baraque qu’emporte l’inondation

au désert de contrebande à la frontière de l’inceste

non non et non

qui va et vient comparant son cœur

à la prison sans barreaux

à la chute attristante des feuilles

aux ailes isocèles de l’impénétrable

non non et non

je suis le poète sérieux

au cœur depuis longtemps perdu

29 janvier 1940

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments