Quand je t’aimais, je savais qu’un enfant, un ange et un poète vivaient encore en moi, et que ma vie était devenue une confrontation ouverte avec l’amour.

Nous vivons dans un monde empli d’idéalisme, de vertu, de noblesse et
de perfection dont le don est illimité.J’aimerais pouvoir tirer de
lui qu’une seule vertu par laquelle je vivrais mes jours restants.
Aucun génie n’a rêvé de l’époque actuelle dans laquelle nous vivons,
ne manquant que d’une certaine éthique de la vie.
La faute n’est pas dans le temps, le lieu ou la vie, mais la faute en
nous est que nous voulons vivre avec de faux concepts.
Au même endroit, mais à un autre moment, la rencontre se renouvelle
avec le même empressement, les mêmes sourires et la même tendresse, et
avec de plus belles paroles… Alors seul l’amour peut vaincre les
aiguilles du temps.
Lorsque vous vous libérez de la haine, l’amour vous embrassera.
Je suis encore courageux tant que je porte ma plume avec intégrité et
que je m’adresse à ce monde.
Sans la littérature, ma vie aurait été un immense vide qui terrifie même la vie.
La vie, les jours et les tribulations nous distraient dans les chemins
de la vie, et l’amour nous rassemble dans un chemin commun.
Tu me demandes avec enthousiasme, qu’est-ce que la jeunesse de la vie
? Je réponds avec sincérité des mots. C’est l’amour.
L’amour est le don cher du ciel à l’humanité, si nous connaissions sa
valeur et sa signification avec profondeur, sincérité et une dimension
spirituelle humaine.
L’amour construit une vie glorieuse et la haine détruit toute beauté.
L’amour renouvelle notre vision de la vie avec une beauté sans pareille.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Dans le monde de la poésie, chaque mot compte. Votre voix a sa place ici.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le voyage de l’immortalité est écrit dans notre autobiographie dans la vie avec intégrité

Chaque magie de la vie ajoute de la beauté à cette existence, mais que se passe-t-il quand même la vie perd sa magie, et toute magie qui nous attirera à nouveau vers elle ?