Bestiaire du chien a ne pas mettre dehors

A ne pas mettre un chien dehors ni un cheval ni un oiseau Un bel hiver par-dessus bord de blanc de neige et de biseaux

Deux amants au creux de la nuit à ne pas mettre un chien dehors Au creux du chaud passé minuit deux amants à l’abri du port

Aux amants meurtris de sommeil avec infiniment de soin l’hiver construit un soleil un lit d’amour qui sent le foin

La neige a beau faire semblant de croire à l’hiver pour toujours tes cheveux blonds sur les draps blancs sont moissons au long des longs jours

Ma sommeilleuse ma clarté tes cheveux blonds mes épis d’or se courbent aux vents dévastés à ne pas mettre un chien dehors.

0

Voter pour ce poème!

0 Points
J'aime

Laisser un avis, une critique ou analyse

T'as quelque chose à dire, une réaction ? Ce poème t'a-t-il touché ? C'est ici.

Captcha loading...

Les mains d’arthur rimbaud

A la Malibran