Il n’existe que ce monde

Il n’existe que ce monde. Ce monde est la suprême transition, et il n’y a pas d’autres mondes. Les autres mondes sont démembrés et crevés à même la nuit, et il s’échappe des flammes et des torrents de feu des mondes intermédiaires. Et des cataclysmes qui viendront, seront sans commune mesure dans leurs désastres avec le  déchirement des mondes intermédiaires.
Cette terre d’exil est aussi une terre bénie et paradisiaque. Que les amants le sachent, ils ne trouveront  dans la mort que la guerre éternelle du feu. Cette guerre qu’ils vaincront seulement si leur amour est assez fort pour atteindre l’extatique lumière.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments