L’automne

Feuilles Jaunâtres, presque mortes
Vent frappant à la porte
Nuages grisés, les larmes aux yeux
Saison de deuil pour les cieux
Lueur d’un soleil affaibli
Portant une touche de mélancolie
À l’approche des jours monotones….

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments