Mythologie

à larges coups d’épée de sisal de tes bras fauves

à grands coups fauves de tes bras libres de pétrir l’amour

à ton gré batéké de tes bras de recel et

de don qui frappent de clairvoyance

les espaces aveugles baignés d’oiseaux je

profère au creux ligneux de la vague infantile de tes

seins le jet du grand mapou né de ton sexe où

pend le fruit fragile de la liberté

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments