Conversation avec mantonica wilson

toi diseur

qu’y a-t-il à dire

qu’y a-t-il à dire y pourvoit la tête de l’hippotrague y pourvoit le chasse-mouches

toi diseur

qu’y a-t-il à dire qu’y a-t-il à dire

la vie à transmettre la force à répartir

et ce fleuve de chenilles

oh capteur

qu’y a-t-il à dire

qu’y a-t-il à dire que le piège fonctionne que la parole traverse

eh détrousseur

eh ruseur ouvreur de routes

laisse jalonner les demeures au haut réseau de la
Mort le sylphe bouffon de cette sylve

Notez

Voter pour ce poème!

AVIS, CRITIQUES ET ANALYSES

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

Son retour

Viscères du poème