Vous me dites toujours où tendent mes desseins

Vous me dites toujours où tendent mes desseins,
Et pourquoi je vous aime et vous rends du service :
Vous pouviez bien savoir avant que je vous visse
Quel peut être le but de l’amour des humains.

Nous vivons dans le monde et parmi les mondains,
Nos sexes sont divers, et le plus doux délice
De l’homme c’est d’aimer l’amoureux exercice
Dont vous êtes privée exerçant vos dédains.

Or puisque je suis homme et que vous êtes femme,
Vous pouvez bien juger le sujet de ma flamme,
Et pourquoi j’ai poussé pour vous tant de soupirs :

Le bien que je désire et cherche à l’aventure
Je le fais sous l’aveu des lois de la nature,
L’on n’aime les beautés sinon pour les plaisirs.

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Antoine De Nervèze

Poemes Antoine De Nervèze - Découvrez les œuvres poétiques de Antoine De Nervèze

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Le silence est l'ennemi de la poésie. Libérez votre voix, comme Baudelaire dans un jardin des mots.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

A Fanny (III)

Hamac