Les Plus Lus

  • Cantique du printemps

    Ce matin la rose Eclate comme le cri du coq Le silence des choses Partout se fend les vieux mots Ont fleuri sur toutes les collines L’eau prise au piège S’échappe et court divine Entre les herbes vierges Oh ! quel vent quel soleil Dans la nuit renversa Les ombres toucha le sommeil Mit son […] Plus

    Lire la suite

  • Poème pour la pauvreté

    La poésie est morte Les mots ont pris le voile Quelqu’un ferme la porte Et pose sur ma langue une étoile On a mis les scellés Sur le cœur entr’ouvert L’ineffable mystère Garde son secret Restent le silence les blés Aux cheveux courts Où le vent court Sans rien troubler Reste la route aiguë Comme […] Plus

    Lire la suite

  • Notre sœur la mort

    Le jour se fend Comme un noyau de pêche Amande amère amande Un oiseau passe L’air tremble un peu plus fort Ce n’est rien Que le rire en pente Des morts L’oiseau qui va mourir Est seul Personne Pour étendre ses ailes Au sommet du vent Personne pour lui dire Que la mort est royale […] Plus

    Lire la suite

  • Le petit pré

    I Amour Les étoiles t’ont pris pour leurs lampes Buveuses de soleil Où l’ont-elles mis sous quelle rampe Du ciel Ont-elles caché l’Amour Si doux que je cueillais Dans un éternel jour Que je cueillais cueillais En paix Cerises mûres au creux du temps Coqs de lumière Etés printemps dorés ô ma terre Brûlante sous […] Plus

    Lire la suite

  • La voie nomade

    O rompre les amarres Partir partir Je ne suis pas de ceux qui restent La maison le jardin tant aimés Ne sont jamais derrière mais devant Dans la splendide brume Inconnue Est-ce la terre qui s’éloigne Ou l’horizon qui se rapproche On ne saurait jamais dans ces grandes distances Tenir la mesure De ce qu’on […] Plus

    Lire la suite

  • Adieu

    Adieu Vents de passage Voilez mon visage Et mon repos du long drap bleu De l’été Liberté Pourquoi marcher toujours Entre les murs d’une saison La rose penchée hors du temps Sent si bon Adieu ! Si le merle en passant Frappe à ma porte Dites que je suis morte D’avoir fait éclater dans mon […] Plus

    Lire la suite

  • Feu les oiseaux

    Si le monde Etait un raisin transparent Qui survivrait ? De l’autre côté de la mer Les arbres se remplissent D’oiseaux incorruptibles L’aile d’un ange A ma fenêtre obscure Neige Mon coeur prends garde ! Cette année quel retard Sur l’églantine Dans le fond de la cour Un tilleul oublié Parfume les abeilles L’âme hors […] Plus

    Lire la suite

  • D’entre ciel et terre

    Gardez vos mots vos lueurs vos lucioles En dormant je me suis tournée Vers la pente ombrée Des paroles Le merle est mort Mais le soleil tournoie encore Dans le fond de sa gorge Fièvre étincelles porche Aux dix mille colombes Où la nuit tombe Je vis pour ce qui n’a de poids De couleur […] Plus

    Lire la suite

  • Lettres perdues

    Par les fentes de l’éternité Nous parlerons ensemble Cherchant nos souffles Peu à peu laissant nos voix Se réaccorder Toi ciel moi terre Nous parlerons longtemps longtemps Jusqu’à ce que l’été Nous couvre de volubilis Autour de moi les grandes fleurs Muselées du jour Mon cœur comme la mer Se retire Est-ce midi Minuit? L’heure […] Plus

    Lire la suite

  • Post-scriptum

    Si j’ai pesé Rien que du poids d’un oiseau Sur le flot noir de ta mort Quelle tristesse sans repos Comme on est près Comme on est loin De voir le fond de l’eau Dans ton abîme La plus brûlante étoile Te glaçait La joie entrait en prison La douceur se jetait sur toi Comme […] Plus

    Lire la suite

  • Prière

    Qu’on me laisse partir à présent Je pèserais si peu sur les eaux J’emporterais si peu de chose Quelques visages le ciel d’été Une rose ouverte La rivière est si fraîche La plaie si brûlante Qu’on me laisse partir à l’heure incandescente Quand les bêtes furtives Gagnent l’ombre des granges Quand la quenouille Du jour […] Plus

    Lire la suite

  • Heures

    Quelle importance Dit-elle Que je parle Que je me taise pour toujours Le vent souffle vers le désert Y aura-t-il même Un palmier qui m’entende J’appelle à moi le chant Que le siècle blesse à mourir Goutte à goutte je le recueille Mais pour qui Deuil et désir J’erre parmi les noirs étangs Eblouie De […] Plus

    Lire la suite