Epitaphe de Diane Baudoire, sa femme

Diane, en couche, se sentant
De la rude mort assaillie,
Et déjà du tout lui étant
Là vive parole faillie
A son mari de main pâlie
Montre un beau fils, produit à l’heure,
Comme voulant dire: « Ne pleure
Avecques l’adieu d’un baiser,
Ce bel enfant qui te demeure,
Sera pour ton deuil apaiser ».

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Louis Des Masures

Poemes Louis Des Masures - Découvrez les œuvres poétiques de Louis Des Masures

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie transcende le temps. Écrivez comme Baudelaire, commentez comme Aragon, et laissez votre empreinte.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Dieu

Un arc de triomphe