Chanson à boire

Que j’aime le cabaret !
Tout y rit, personne n’y querelle.
La bancelle
M’y tient lieu d’un tabouret.
Laissons les interests
Des culs, des tabourets ;
La Noblesse
Pour la fesse
Fait prouesse :
En bien beuvant
Taschons d’en faire autant.

Tout respect et tout honneur
A Messieurs les porteurs de rapieres ;
Leurs derrieres
Font pourtant trop de rumeur :
Quoy ! pour le cu caduc
De la femme d’un Duc
Tout le monde
S’entregronde,
S’entrefronde,
Et pour le cu
Tout s’en va T. U. tu !

VrayDieu ! que le vin est bon !
Qu’il est frais ! Dans mon verre il petille.
Qu’on me grille

Vistement de ce jambon !
Ô que je vay disner !
Que je m’en vay donner !
Ça! courage !
Faisons rage :
Ce potage
Bien mitonné
Est d’un goust raffiné.

Voter pour ce poème!

Paul Scarron Apprenti Poète

Par Paul Scarron

Le Poète Paul Scarron, écuyer et seigneur de Fougerest, Beauvais et La Rivière né le 4 juillet 1610 à Paris et décédé le 6 octobre 1660 à Paris, est un écrivain français contemporain du règne de Louis XIII et du début de celui de Louis XIV. Son ouvrage le plus connu est Le Roman comique.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Partagez vos rêves et vos vers comme Rimbaud, et transformez notre forum en une éternelle saison des poètes.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Roses d’automne

La fleur qui fait le printemps